Filtrer par

Millésime

Millésime

Domaine Cauhapé

C'est sur les terres de "Caussapé", chauffe pieds en béarnais, appelé aujourd'hui "Cauhapé" que les premières vignes furent plantées dès 1558. Henri Ramonteu reprend le domaine de 4 hectares en 1980 porté par la volonté d’explorer le potentiel des cépages de Jurançon. Niché au cœur de l’appellation, entre Pyrénées et Atlantique, le vignoble s'étend aujourd’hui sur 50 hectares de coteaux, généreusement exposés sud-est.

Vigneron intuitif et entier, à la tête du domaine Cauhapé, à Monein, Henri Ramonteu prend aussi le temps, mine de rien, de rêver sa vigne et de bousculer la planète Jurançon. Avec lui, le vin se change en art. Pour enivrer le monde de Dionysos et « réenchanter » nos papilles. Entre deux dégustations, deux coups de fil, deux salons, deux projets, deux idées, Henri Ramonteu se soumet au temps et à la nature. D’un côté, il est capable de disparaître de la planète, déjouant tous les rendez-vous. De l’autre, on le retrouve omniprésent, au creux de ses vignes de Monein. D’ailleurs, lui-même se joue de cette ambivalence profonde qui tend à le rendre inclassable. Sa devise : « Les détails font la perfection, mais la perfection n’est jamais un détail », ce qui n’admet aucune limite à sa quête d’absolu.

Le domaine acquière ses premières lettres de noblesse durant la fin des années 80 grâce à ses cuvées de blanc moelleux en vendanges extra-tardives. La quintessence de Petit Manseng est élue bouteille de la décennie en 1990 par Robert Parker. Dès le début des années 2000, le Domaine Cauhapé oriente ses efforts vers la confection de grands vins blancs secs de Jurançon. Henri réhabilite les anciens cépages du sud-ouest (Lauzet, Camaralet et Courbu) afin de créer des cuvées originales et très aromatiques. Il n’a de cesse de les améliorer au fil du temps en leur apportant de plus en plus de garde et de finesse. Aujourd’hui, le domaine se positionne comme une référence incontournable de l’appellation !

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

  • Millésime : 2018